fbpx

Épisode 71 – Comment déjouer ton cerveau et atteindre un prochain niveau de succès ?

Épisode 71 – Comment déjouer ton cerveau et atteindre un prochain niveau de succès ? 2560 1707 Stéphanie Méthé

Je ne sais pas si ça t’est déjà arrivé d’avoir un grand rêve, un grand désir, d’être super motivé à atteindre quelque chose, soit de faire un lancement à succès, de lancer une nouvelle gamme de produits, ou encore d’élargir ton équipe ?

Au plus profond de toi tu veux vraiment réaliser ton rêve, mais il y a quelque chose qui bloque, tu n’arrives pas à atteindre le succès que tu veux, les résultats auxquels tu aspires. Tu as l’impression de tout faire pour que ça marche, d’avoir mis en place les bonnes stratégies et les bons outils, et pourtant il y a encore quelque chose qui bloque. C’est possible que ce soit ton cerveau qui t’empêche d’atteindre un prochain niveau de succès.

Lorsqu’on vient au monde, notre cerveau est comme un ordinateur neuf, complètement vierge. Un ordinateur neuf on sait à quel point ça va bien, ça va vite, c’est fluide et facile.

Mais plus ça avance, plus notre ordinateur se remplit de toutes sortes de fichiers, de documents, parfois de virus, et il arrive même un moment où il devient complètement saturé. Parfois on a beau effacer, mais il est toujours saturé.

C’est exactement ce qui se passe avec notre cerveau, plus on avance plus on reçoit des informations de l’extérieur (parents, familles, professeurs, société), ce qui détermine nos croyances, nos perceptions, notre identité. On achète des concepts, des croyances qui ont un grand impact sur l’adulte qu’on devient.

Ce qui veut dire qu’on vit encore adulte sur des conditionnements de notre enfance. Même si l’on croit parfois que ce n’est plus le cas et que notre passé est réglé, souvent c’est ancré dans notre inconscient, alors il nécessaire d’aller faire un ‘’ nettoyage ’’ en profondeur pour reprogrammer notre cerveau au succès.

Comme tu sais, je suis coach en programmation neuro-linguistique et praticienne en neurosciences, et quand je travaille avec mes clientes en coaching, c’est très facile pour moi de percevoir ce qui bloque dans leur succès.

Cela n’a rien à voir avec l’extérieur, mais plutôt avec ce qui se passe à l’intérieur. C’est vraiment à ce niveau-là qu’il est nécessaire de travailler quand ça bloque.

Et dans ce podcast, je te donne 4 étapes pour déjouer ton cerveau pour réussir en affaire.

1- Reconnais les sensations qui te dérangent

S’il y a quelque chose qui bloque c’est probablement qu’il y a un chemin neuronal qui envoie à ton esprit l’idée que soit :

  • Tu n’es pas assez bonne
  • Tu n’as pas tout ce qu’il faut
  • Que c’est difficile de réussir
  • Que c’est compliqué de faire un lancement à succès
  • Que les autres ont plus de facilité que toi à réussir

Et des croyances il en existe une pelletée de terre. Et ça se peut que les tiennes soient aussi bien enfouies au fond de la terre.

Quand tu reçois cette information que tu n’es pas à la hauteur ou que ce sera difficile, ton corps va réagir. Tu vas sentir un inconfort qui peut se présenter sous forme de mal de cœur, de sensation de tiraillement dans le ventre, de bouche pâteuse, de mal de tête. Cet inconfort-là inconsciemment t’envoie comme signal d’arrêter tout de suite ce que tu as commencé.

L’une des choses qui sont donc le plus importantes c’est de repérer ces inconforts avant de passer à la deuxième étape.

Pour ce faire, tu peux avoir un journal ou noter dans ton cellulaire, à chaque fois que dans ton entreprise tu ressens un inconfort physique, c’est signe d’un message que ton inconscient veut te communiquer.

Par exemple, j’ai une cliente qui était en lancement récemment, durant son lancement elle s’est mise à se comparer à d’autres filles qui faisaient un peu la même chose qu’elle, donc elle ne se sentait clairement pas bien. Son mindset était de la merde, son focus était sur l’échec qu’elle prévoyait peut-être vivre, sur les résultats qu’elle ne serait pas en mesure d’atteindre. Difficile d’attirer l’abondance et de magnétiser les clientes quand on vibre la peur et le manque.

2- Trouver la croyance qui se cache dans l’inconfort

Une fois qu’elle a reconnu qu’elle ne se sentait pas bien face à cette situation, elle m’a envoyé un message, et je lui ai posé la question suivante que tu pourras aussi te poser lorsque tu vas recevoir des signaux physiques.

Qu’est-ce qui se cache derrière cet inconfort-là ? C’est quoi le message ?

Et en jasant avec ma cliente, on a réalisé qu’elle était jalouse, qu’elle enviait carrément cette fille, parce qu’elle aimerait pouvoir atteindre son niveau de succès, mais elle se sent tellement loin de ça en termes de résultats, qu’elle se sent inférieure. Résultat : Le message après avoir creusé, c’est qu’elle ne se sent pas à la hauteur pour réussir ce lancement-là.

C’est super important de déterrer la ou les croyances qui font en sorte que tu t’autosabotes. Comme je dis souvent : l’auto-analyse de soi de façon constante, est l’une des clés pour réussir en affaires, mais surtout pour être une leader. D’être capable de reconnaître cette jalousie, cette envie, ce désir, est une preuve selon moi de grand leadership.

Pour moi, d’être capable de reconnaître sa jalousie ou toute autre émotion qui nous dérange, même si ça peut être honteux, gênant, c’est ce qui peut te permettre de te connecter à ta propre puissance et de tasser la honte.

Une fois que tu vas avoir reconnu ce que tu ressens, tu vas pouvoir modifier tes comportements, voir même tes actions. Ce que je vois souvent, c’est des personnes qui vont faire comme si de rien n’était et continuer d’avancer sans accueillir et écouter ce que notre corps veut nous dire.

En faisant ça, ça ne fait qu’enfouir encore plus l’émotion en nous, qui va revenir en force. Tu as le choix d’incarner ta puissance ou que tes émotions deviennent tellement puissantes qu’elles prennent toute la place et te coupent l’herbe sous le pied pour accéder à tes rêves. Sois connectée avec les messages de ton inconscient.

Car tes croyances qui créer des émotions en toi contrôle tes actions.

Le fait que ma cliente croit par exemple qu’elle n’est pas à la hauteur affecte tout son lancement. Ça affecte ses comportements, ses actions, ses autres croyances, ses valeurs, et même son identité. D’ailleurs, la veille elle avait fait un live qui n’a pas fonctionné.

Ma cliente arrive pour faire son live en soirée pour son lancement. Elle prévoit vendre des programmes ce soir-là. Elle arrive pour faire son live, mais avec en arrière-scène sa croyance de ne pas être à la hauteur. Elle n’en a pas nécessairement conscience, mais son cerveau lui est au courant de ça. Elle fait son live et son corps résiste parce qu’elle reçoit des biochimies qui l’empêchent d’être à la hauteur.

Notre cerveau produit une panoplie de réactions chimiques qui modifient nos émotions, nos comportements et ce que l’on pense. Autant parfois ça peut être super positif, puis on peut recevoir des biochimies vraiment trippantes, on les appelle les hormones du bonheur, puis parfois c’est tout à fait le contraire qui se produit.

En gros, si tu reçois par exemple une décharge de cortisol qui est l’une des hormones du stress, c’est clair que ça peut avoir un impact sur ton discours, sur ta posture, sur ta confiance en toi. Et ça va renforcir ton chemin neuronal sur le fait que tu n’es pas à la hauteur.

Trouver la croyance principale qui provoque tout ça est donc primordial pour la suite des choses.

3- Détermine les ressources que tu as besoin pour faire un ‘’switch’’ de mindset

Après avoir trouvé la croyance que tu nourris. Le but c’est d’aller voir ce que tu as besoin comme ressources, qualités, forces, pour pouvoir faire un switch de mindset.

Et contrairement à ce qu’on entend en développement personnel qu’il est bon de faire des affirmations positives tous les jours, la réalité c’est qu’une affirmation positive ou une pensée n’est pas suffisante pour changer ton état d’esprit. Si tu as une croyance qui est super bien ancrée, c’est plus difficile d’aller la retirer.

C’est comme quand tu as une roche dans ton soulier quand tu pars en randonnée, quand la roche est assez visible, c’est super facile à enlever. Parfois, la roche est tellement petite que tu ne la trouves pas, tu remets ton soulier, mais tu ressens encore l’inconfort. Elle est tellement invisible à l’œil nu, que ça prend plus de temps à enlever. C’est exactement ce qui se passe avec une croyance qui est ancrée dans ton inconscience depuis très longtemps, elle est là, mais tu ne la vois plus tellement elle est profondément installée. C’est parfois plus difficile à enlever.

Une fois que tu as mis le doigt sur cette croyance, sur cette roche qui t’empêche d’avancer où tu veux, pose-toi la question :

Qu’est-ce que j’ai besoin comme qualité, ressources, forces pour avancer ?

Si par exemple ta croyance c’est : Je ne suis pas à la hauteur

Qu’est-ce que tu aurais besoin pour être à la hauteur ?

Exemple : J’aurais besoin de confiance en moi, de détermination et de bienveillance.

Si ta croyance est : C’est compliqué de faire un lancement à succès

Qu’est-ce que tu aurais besoin comme ressources pour que ce soit facile ?

Exemple : J’aurais besoin de douceur et de confiance en moi.

Tu peux maintenant passer à la prochaine étape.

4- Aller te connecter à une expérience de référence où tu possédais ces ressources

Quand je te disais qu’une pensée n’est pas suffisante pour changer ton état d’esprit, activer tous tes sens peut au contraire te faire changer de mindset et d’émotions en l’espace de quelques secondes, voir quelques minutes.

La réalité c’est qu’on ne peut pas se battre avec notre cerveau, on ne peut pas juste dire : Je suis bonne, je suis capable, everything is perfect, on fonce. Quand le cerveau sent une menace, il t’envoie un signal d’alarme qui très fort. C’est tellement gossant que tu ne peux pas l’ignorer, ça prend toute la place. Tu dois donc vivre quelque chose de plus fort, pour faire taire l’alarme.

L’un des trucs et il y en a plusieurs autres, c’est d’aller se connecter à une expérience de référence où tu possédais ces forces et ces qualités mentionnées plus haut.

En PNL, ce que je vais faire à mes clientes, c’est que je vais les inviter à participer à une méditation pour qu’elles se connectent à un moment dans leur vie où elles ont ressenti par exemple de la confiance, de la détermination et qu’elles étaient persévérantes. Et c’est super important qu’elles vivent cette expérience avec tous ses sens. Une fois connectée à cette expérience de référence, l’émotion va changer et le cerveau va envoyer de nouvelles commandes. Celle d’être en confiance, persévérante et déterminée.

Certaines de mes clientes vont se revoir jeune en train de danser au spectacle de l’école, d’autres vont se retrouver sur une plage à Bali, dans leur chalet sur le bord de l’eau. C’est très personnel, mais tellement puissant.

C’est vraiment la dernière étape qui va venir activer des émotions qu’on peut dire positives, qui vont nous permettre de changer d’état d’esprit. Évidemment cet exercice est à refaire, refaire et refaire encore et encore pour augmenter son efficacité. Plus on le fait, plus c’est possible de changer rapidement de mindset.

D’ailleurs, j’ai fait exactement ce coaching-là à mes clientes des Communicatrices Flyées hier. Si tu fais partie de la formation, sache que tu peux aller réécouter le coaching mindset très puissant d’hier dans ton Espace Membre.

Car les Communicatrices Flyées c’est oui un accompagnement pour devenir une queen des réseaux sociaux et pimper tes communications grâce à tes écrits, ton contenu et tes lives pétillants, mais c’est aussi beaucoup plus que ça.

C’est un accompagnement où je te propose tous les mois un coaching mindset de 2h ultra-puissant pour défaire tes blocages, booster ta confiance en toi, t’aider avec tes prises de paroles fondées sur la PNL, la psychologie positive, les énergies féminines et masculines et la neuroscience qui sont les outils principaux que j’utilise pour mes coachings.

Si tu as envie de faire partie de cette belle communauté de flyées, sache que tu peux t’inscrire sur la liste d’attente pour avril 2021 : https://stephaniemethe.com/membership/.