fbpx
blank

Épisode 51 : Les 5 choses qui te font perdre du temps dans ton entreprise

Épisode 51 : Les 5 choses qui te font perdre du temps dans ton entreprise 2560 1706 Stéphanie Méthé

Lorsqu’on a une entreprise, même si on l’aime et qu’on l’adore, il est très facile de perdre son temps. Chaque minute compte et chaque minute selon moi est précieuse afin de continuer d’avancer vers notre vie de rêve.

Et même si on le sait que pour avoir une vie qui nous ressemble le focus est une clé essentielle, combien de fois est-ce qu’on se sent débordé, dépassé et à côté de la track ?

T’inquiète, moi aussi ça m’est arrivé de perdre un temps fou dans mon business et c’est pour ça que j’ai envie dans cet article de te partager les 5 choses qui pourraient te faire perdre du temps dans ton entreprise si tu n’y portes pas attention.

1- Ne pas savoir où tu t’en vas

Quand tu ne sais pas où tu t’en vas, il est beaucoup plus difficile d’atteindre ton but ou tes objectifs.

Lorsqu’on est des personnes passionnées, on a aussi parfois cette tendance à s’éparpiller et à cumuler les projets. Ce qui fait qu’on travaille énormément, qu’on se sent productive, mais que ça ne donne pas toujours des résultats tangibles.

On pense souvent que productivité rime avec prospérité, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Si on n’a pas une vision claire de notre entreprise, d’où est-ce qu’on veut l’amener, comment peut-on déterminer les actions stratégiques à réaliser ?

” Ta direction est plus importante que ta vitesse, beaucoup vont très vite, mais ne vont nulle part ”

 Pour moi savoir exactement quelle est notre destination, nous permet de déterminer quelle est la direction pour s’y rendre. Assure-toi que tes bases soient solides avant de prendre de la vitesse. En connaissant ta mission d’entreprise, tu pourras imaginer celle-ci dans 1 an, 2 ans, 5 ans.

5 ans c’est loin ? Je suis d’accord, mais c’est simplement pour avoir une idée du chemin à suivre. Clairement le chemin va changer avec le temps, tu évolueras, ta vision va s’éclaircir et tu pourras t’ajuster au fur et à mesure.

2- Les réseaux sociaux

Ça peut être contradictoire pour une fille qui enseigne les réseaux sociaux de te dire que les réseaux sociaux peuvent te faire perdre du temps dans ton entreprise, mais la réalité c’est qu’ils peuvent réellement te faire perdre du temps s’ils ne sont pas utilisés stratégiquement et intelligemment.

Si tu utilises les réseaux sociaux pour t’inspirer, positionner ton entreprise, et créer des relations authentiques et de confiance, right !

Si tu utilises les réseaux sociaux pour te comparer, chatter sans arrêt et que tu n’as pas mis d’action précise pour connecter avec ta clientèle, ils peuvent devenir une béquille.

J’ai travaillé avec des entrepreneures très généreuses qui échangeaient des messages constamment avec leurs clientes. J’ai remarqué que beaucoup de filles en marketing de réseau vivaient cette problématique, elles veulent aider leur équipe à grandir et peuvent passer beaucoup de temps à échanger avec elle pour leur donner des trucs et booster leur confiance, mais au final elles s’oublient en donnant toute cette énergie aux autres.

Si tu es dans cette situation, peu importe ton entreprise, que tu sois coach, créatrice de bijoux. Si tu passes plus de temps à répondre à tes clients ou les membres de ton équipe que de travailler sur la croissance de ton entreprise, il serait important d’installer des systèmes et d’imposer tes limites pour réduire les communications.

Tu peux activer les réponses automatiques pour messenger, faire des rencontres de groupes pour limiter les questions par chat, avoir une adjointe pour gérer tes messages ou déterminer des heures quotidiennes pour répondre à tes messages.

Autre situation fréquente, certaines entrepreneures vont passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux à se comparer avec d’autres femmes qui font la même chose qu’elles. Souvent au début avec une intention positive de s’inspirer qui finit parfois par devenir malsain.

Selon une étude réalisée au Royaume-Uni par la Royal Society for Public Health et il est clair que cela s’applique à l’international : Les réseaux sociaux augmenteraient les risques de dépression chez les femmes et diminueraient leur confiance et leur estime personnelle.

S’inspirer de nos modèles c’est une chose, les envier et les jalouser en est une autre. La meilleure personne avec qui tu peux te comparer c’est toi, car tu pourras constamment mesurer tes progrès et t’améliorer, t’inspirer de tes modèles c’est bien, mais mon conseil : ne passe pas plus de temps à regarder ce que les autres font qu’à travailler sur ce que toi tu fais.

3- Vouloir être la superwoman de son entreprise

En tant que passionnée, travaillante et parfois légèrement perfectionniste, on veut souvent faire toute nous-mêmes. On pense sauver du temps ainsi et surtout de l’argent, mais c’est souvent le contraire qui arrive.

Je vais toujours me souvenir de la première fois que j’ai fait mon site web il y a quelques années. Au début j’étais très motivée à le faire, mais plus ça avançait, plus j’en avais des maux de tête, des maux de cœur et non ce n’était pas parce que j’étais enceinte, mais parce que justement je n’arrivais pas à l’accoucher ce site web. J’ai trouvé ça complexe, difficile, j’ai passé de longues heures à me décourager, pleurer et me taper dessus et quand je l’ai finalement terminé, ce n’était pas si beau.

La vérité : Ce n’était clairement pas ma zone de génie.

Le résultat est aussi que j’ai dû refaire complètement mon site 1 an plus tard et payer quelqu’un pour le faire, car mon site ne reflétait pas ce que je voulais montrer de mon entreprise.

Même si j’ai appris de cette expérience et que j’ai une partie de fierté en moi, je peux aujourd’hui dire que j’ai perdu 3 mois de ma vie. 3 mois où j’aurais pu travailler à ce moment-là sur ma nouvelle chaîne YouTube, sur mon projet de formation en ligne.

Vouloir tout faire, la paperasse, le site web, répondre à des courriels et livrer ses propres commandes ne sera pas nécessairement rentable pour ton entreprise. Pas si tu n’as pas plus d’espace pour être sur ton X. Croire qu’en faisant tout soi-même sauvera de l’argent est souvent une fausse croyance qui a pour but de nous sécuriser financièrement, mais qui empêche la croyance dans notre entreprise.

Les questions que je te pose aujourd’hui :

Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant je ne suis pas là pentoute et 10 étant je suis vraiment dessus. À quel point es-tu sur ta zone de génie présentement ?

Et comment peux-tu faire pour ajuster le tout si tu n’es pas satisfaite ? 

4- Le réseautage et les implications de toutes sortes

Oui il est important de réseauter, de s’impliquer dans notre communauté pour avoir un impact et bâtir des liens de confiance, mais il faut aussi savoir mettre ses limites.

Il y a quelques années, je faisais énormément de bénévolat, j’étais impliqué pour diverses causes, j’offrais des formations et conférences pour divers organismes, je donnais énormément de mon temps, car j’aime aider les autres, mais je me suis complètement épuisé. Je n’avais plus le temps non plus pour développer mes propres projets personnels.

Aujourd’hui, je choisis les organismes avec qui je veux travailler et le nombre d’implications que je ferai dans l’année, mais je ne veux plus être Stéphanie Theresa. Je veux aider en me respectant. Et se respecter c’est aussi reconnaître sa valeur.

Un jour ma coach m’a dit quelque chose qui ressemble à ça ” Si tu mets autant d’énergie sur ton entreprise que sur le bénévolat, tu pourras aider encore plus ses organismes, tu pourras les aider financièrement ”.

Je suis encore très impliqué aujourd’hui, mais la différence est que j’ai appris à mettre mes limites. Prendre soin de moi, me réaliser comme femme et entrepreneure est devenu une priorité, car c’est en nourrissant cette partie-là de moi que je peux offrir la meilleure partie de moi-même aux autres.

5- Avancer seule

En tant qu’entrepreneure nous sommes parfois aux yeux des salariés des extraterrestres. Ce qui fait que l’on se sent parfois incomprise par nos proches et les gens qui nous entourent, pas, car ils ne nous aiment pas, mais plutôt parce qu’ils ne comprennent pas réellement notre réalité qui est différente.

Il est donc primordial de s’entourer de gens qui nous comprennent avec qui on peut partager nos fiertés, raconter nos montagnes russes et qui peuvent nous élever plus haut.

Avoir donc des amies entrepreneures, des coachs, des mentors, des personnes qui nous comprennent, cela fait toute une différence dans notre motivation.

Avancer seule c’est très prenant émotionnellement selon moi, cela demande un mindset énorme et c’est souvent dans ces moments-là qu’on s’épuise et qu’on a envie de tout abandonner. Le fait d’avoir quelqu’un qui a un recul sur notre entreprise pour nous sécuriser, nous motiver, nous booster personnellement, moi ça a changé ma vie.

N’oublions pas ” Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ”.

 

Je t’invite à aimer ma page Instagram steph_methe et faire une storie de toi qui écoute le podcast ! www.instagram.com/stephanie_methe